20 décembre 2014

peaux sèches

la peau sèche  est fine,et jolie chez les sujets jeunes,mais à tendance à se rider rapidement .Elle donne une sensation de tirement  après les lavages à l'eau et au savon ,ne supporte pas les lotions alcoolisées ,enfin elle est sensibble aux variations de température et présente la tendance aux rougeurs et à la couperose: recettes utiles:

la carotte : utiliser  des lotions  au jus de carotte appliquer sur le visage plusieurs jours de suite  le faire quelques jours par mois

l'orange: appliquer le matin  sur le visage de la pulpe de ce fruit pendant 15 mn et rincer à l'eau bicarbonatée

le jus de raisin :utiliser comme lotion sur le visage à l'aide un coton ,laisser sécher 10mn et rincer à l'eau tiède

Posté par majo58 à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 juillet 2014

gel fraicheur pour jambes lourdes

avec la chaleur, les jambes sont souvent lourdes le soir, une petite gelée procure un rafraîchissement ;j'ai fait une recette qui est bien agréable

dans un bol

50ml d'ha circulation maison

50ml d'ha hélichrysum (jambes lourdes,peaux couperosée )

20ml h de macadamia (troubles circulatoires et lymphatique )

10ml extrait de petit houx (veinotonique,favorise la circulation sanguine)

10ml d'extrait de vigne rouge(soulage les jambes lourdes en stimulant la contraction des vaisseaux sanguins)

1d càc de teinture  propolis et  3gr de camphre+ 3gr de menthol (pour la fonte du camphre )et pour rafraîchir

1% de conservateur

10gtes h e de cyprès (active la circulation et facilite le drainage)

10gtes he de genévier (favorise la circulation ,phébotonique,antivarices )

5 gtes de menthe poivrée

j'ai bien remuer et ajouter la valeur d'une demi cuillerée à café de xanthame continuer à remuer jusqu'à la consistance d'un gel

 

photo moi 373

photo moi 376

photo moi 376

 

conseils :

_finir sa douche par un jet d'eau froide en remontant du pied à la cuisse

_ne pas croiser les jambes en position assise

_ne pas rester trop longtemps immobile ,faire quelques pas ou bouger les chevilles

éviter les talons hauts et les plats la bonne hauteur 3 /4 cm

_boire beaucoup d'eau ,la déshydratation épaissit le sang et coule moins bien

_boire du thé

_se masser aussi les jambes avec de l'huile de calophylle :elle favorise la circulation,fluidifie le sang,traite les varices,phébites superficielles,couperose et autres accidents circulatoires ,un bon traitement pour les jambes lourdes ou faire un drainage lymphatique

 

 

 

Posté par majo58 à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 mai 2014

genévrier

 

baies-de-genvrier-20999118baies de genévrier

Juniperus communis

 


Étymologie : du latin juniperus, du celte gen, "buisson", et prus, "âcre".
Origine : Europe. Le Genévrier cade est une espèce méditerranéenne.
Habitat : , sols pauvres, éventuellement calcaires, sablonneux et secs, jusqu'à 1500 m d'altitude.
Durée de vie : 200 ans.
Rusticité :  il supporte le froid jusqu'à -17°.
Taille : arbuste de 4-5 m, exceptionnellement arbre de 10-15 m.

Feuillage persistant. Aiguilles (1 cm) piquantes, . Bande pâle stomatifère sur la face supérieure, gris-vert dessous. Le Genévrier cade, Juniperus oxycedrus, en a deux.
Espèce dioïque. Floraison en avril-mai, en général sur des pieds distincts, mâles et femelles.
Fruits bleus ("galbules") en petites boules à l'apparence d'une baie qui mûrissent à l'automne de l'année suivant la pollinisation

.Légendes :

Chez les Romains, l'huile de cade, extraite en chauffant le bois, servait à laver les morts.


Utilisations :


le bois était aussi utilisé pour la fabrication de conduites d'eau, de piquets et de poteaux, ainsi que de cercueils.

- Puissant antiseptique, le bois était employé en fumigation jusqu'au XIXème siècle : on en brûlait dans les maisons et les lieux publics lors des épidémies.
- les fausses baies du Genévrier commun contiennent un principe qui facilite la digestion et le drainage du foie (elles sont diurétiques). On les utilise dans la fabrication d'alcool (Gin, Genièvre, aquavit).
- Son écorce s'utilise en décoction contre la furonculose (50 g par litre d'eau).
- Du Genévrier cade, on extrait également de l'huile de cade, qui est un antiseptique puissant.

 


Partie distillée : rameau et baies

 réputée pour ses propriétés :

• antispasmodique • régulatrice du système nerveux végétatif • bon anti-inflammatoire • antirhumatismal • antalgique (anti-douleur).

Précautions particulières :

Pas d’usage prolongé sans l’avis d’un aromathérapeute.
• Tenir hors de portée des jeunes enfants • Sauf avis du médecin ou du pharmacien, ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement et chez l’enfant de moins de 3 ans • Conserver à l’abri de toute source de chaleur et de la lumière • USAGE EXTERNE.

 

Vin diurétique et antirhumatismal : faire macérer 50 gr de bais de genévrier avec 5 gouttes d’H.E.C.T. genévrier dans 1 litre de vin. Après 3 semaines, filtrer et boire un verre à goutte de ce vin médicinal.

l'infusion de bois de genévrier est employé comme antirhumatismal et contre la sciatique (15gr par litre d'eau)

 

Posté par majo58 à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mai 2014

shampoings solides nourrissants

j'ai commencé ma saison de savons  j'ai composé une recette je pense  assez douce pour des shampoings solides

h de colza (nourrissante pour les cheveux)  150gr

h de ricin (favorise la repousse) 100gr

h de chanvre (hydratante et nourrissante) 100gr

h de carthame(hydratante) 100gr

h de coco (hydratante et nourrissante et pour son odeur) 200gr

b de karité (nourrissant) 50gr

h olive  ( bonne pour les cheveux ) 300gr

135gr de soude à recalculer

320g d'infusion ortie,prèle et romarin

à la trace j'ai ajouté

1cà c de phytokératine ,1 cà s de miel et un peur h de germe de blé pour lier le tout

surgraissage à 8%

j'espère qu'avec tout cela mes shampoings vont être doux

photo moi 280

Posté par majo58 à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2014

crème de jour hydratante

une crème assez simple

15ml d'h  en tout dont :carthame (anti âge)

                           avocat (elle nourrit revitalise et régénère les peaux sèches

                           sésame (hydratante)

                           chanvre (douceur et élasticité ,hydratante)

                           jojoba (déshydratation)

                           macérat huileux de carotte urucum(protection solaire)

5gr d'émulsifiant polawax(chez zinette )je n'ai jamais essayé cet émulsan

 

30ml d'ha anti âge maison

 

ajouts:13gtes d'extrait de concombre maison hydratant

       20gtes d'extrait ficoide glaciale (hydratant de chez christine)

      10gtes d'extrait  vigne rouge (antioxydant et couperose)

      10 gtes d'extrait d'amaranthe

      6 gtes de bourgeons de hêtre (hydratant et anti âge)

      1 pdc d'inuline ( hydratant)

     1 pdc de p de baobab

     4 gtes he de ciste

     0.6% de conservateur

     

 

photo moi 272

 

 

Posté par majo58 à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 février 2014

la chicorée sauvage

chicoree_sauvage_laverune_27_05_2007_31_20120903_1032497785LA CHICOREE SAUVAGE(cichorium intybus composée)

chicorée sauvage est la « mère » d'une multitude de plantes potagères - l'endive à forcer, la radicchio, la Trévise - dont on a sélectionné d'innombrables variétés au fil des siècles. À cause de son amertume plus ou moins prononcée selon les variétés et les conditions climatiques, ces plantes ont pendant longtemps été boudées des Nord-Américains, dont le palais, on le sait, est d'une grande sensibilité. Toutefois, il semble bien que depuis une dizaine d'années, on ait appris à les apprécier, si bien qu'on en trouve de plus en plus en épicerie.

Naturalisée depuis relativement peu de temps en Amérique du Nord, la chicorée sauvage ne semble pas avoir été consommée par les Amérindiens. C'est vraiment en Europe, et particulièrement sur le pourtour méditerranéen, qu'on l'a consommée (et la consomme toujours) en abondance, ses feuilles dans les salades printanières et ses racines, rôties et relevées d'un filet de beurre ou de crème.

En Europe, la racine torréfiée est employée comme succédané du café depuis le blocus continental, soit depuis 1806-1807, années où Napoléon 1er, qui avait décidé de ruiner économiquement la Grande-Bretagne, interdit l'accès des ports du continent aux navires britanniques, lesquels transportaient, notamment, du café. On l'emploie également à cette fin dans le sud des États-Unis en raison, paraît-il, de l'influence française qui persiste dans cette région. En France, on la mélange souvent au café afin d'en équilibrer la saveur et pour en contrer l'acidité et les effets indésirables sur l'estomac. D'ailleurs, on l'a beaucoup employée pour soulager l'acidité gastrique. L'amour des Français pour la bonne chère les aurait poussés à adopter la chicorée comme remède de première ligne contre tout trouble d'origine digestive.

Pour préparer le café de chicorée, on coupera la racine en petits morceaux que l'on fera rôtir à sec dans une poêle jusqu'à ce qu'ils prennent une belle coloration brun-noir. Laisser refroidir et garder dans une boîte bien fermée. Il suffira ensuite de moudre, au besoin, quelques morceaux de racine torréfiée. Les proportions sont d'environ 2 cuillerées à thé de poudre par tasse d'eau. Amener à ébullition, puis laisser infuser dix minutes avant de passer.

Pour enlever aux jeunes feuilles un peu de leur amertume, on peut les blanchir, c'est-à-dire recouvrir la rosette tout juste sortie de terre d'un paillis meuble. Au bout d'une semaine, les feuilles, qui ont été privées de lumière, devraient émerger du paillis bien blanches et prêtes à être mangées en salade. L'hiver, on déracine la plante, on coupe ses feuilles au-dessus du collet, on place la racine dans du sable humide, on recouvre d'un pot de façon à ce qu'elle pousse en pleine noirceur et, quelques semaines plus tard, on aura de quoi se constituer une belle salade de barbe-de-capucin laquelle, contrairement à la witloof (dite endive belge), produit au forçage des feuilles dentelées et échevelées.

Les boutons fleuris peuvent être conservés au vinaigre et les fleurs épanouies ajoutées aux salades qu'elles agrémenteront de leur belle couleur bleue.

 

Et ça soigne quoi?

Très proche du pissenlit dont elle partage l'amertume, la chicorée possède sensiblement les mêmes propriétés. C'est une plante « nettoyante » et ce n'est certainement pas un hasard si elle arrive si tôt au printemps, après qu'on ait passé un long hiver à s'encrasser l'organisme.

Tonique, apéritive, dépurative, la racine a servi à soigner la jaunisse, la congestion du foie, les obstructions des viscères, les affections de poitrine et toutes les maladies où il est nécessaire de purifier le sang. Légèrement laxative, elle serait également efficace en cas d'indigestion. Riche en inuline - un sucre complexe qui n'est pas absorbé par l'organisme - elle est utile aux diabétiques.

Bonne pour le foie à des doses raisonnables, elle lui est nocive à doses élevées. Il paraît d'ailleurs que, jadis, lorsque l'on voulait simuler une jaunisse, on en prenait de fortes doses. Le blanc de l'oeil et la peau, prenaient alors une teinte jaunâtre des plus alarmantes, ce qui vous permettait d'obtenir sur-le-champ le congé de maladie tant souhaité.

Autrefois, on préparait un sirop laxatif pour les enfants à base de racine de chicorée et de rhubarbe.

Le jus a été employé à la place des feuilles ou de la racine.

Feuilles et racines se préparent en décoction à raison de 1 ou 2 cuillerées à soupe de plante hachée par tasse d'eau. Amener à ébullition, puis laisser infuser 15 minutes. Prendre 2 ou 3 tasses par jour.

On prend une cuillerée à soupe de jus, dilué dans un demi-verre d'eau, matin et soir.

En voie externe, on appliquait les feuilles froissées sur les enflures, les inflammations en général et celle des yeux en particulier. Les personnes souffrant de larmoiements persistants s'en voyaient grandement soulagées.

on la trouve ou?

Partout dans les lieux habités, à la ville (dans les lieux vacants) comme à la campagne (dans les champs, sur les bords de chemin, etc.). Il faut la récolter au printemps avant la floraison, qui se produit depuis juillet jusqu'à la fin de l'été, ou tard à l'automne.

 

Posté par majo58 à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,