08 novembre 2014

atelier du 8 novembre 2014

comment nourrir ,hydrater,protéger,sa peau; était le thème de cet atelier

nous avons commencé par :

un sérum hydratant aux fleurs de bellis et à l'aloé vera

une crème anti âge aux fleurs de cerisier

un sérum précieux peau mature

une crème de jour des rizières

une simple crème nourrissante toute rose

et un baume des abeilles

 une bonne ambiance   très réussie en cette après midi .et des petits pots bien remplis

le prochain atelier sera le 6 décembre à 14 h, la salle de Donzy  n'étant pas disponible, le cours sera au gite de Perroy ,nous verrons les plantes tinctoriales,les ocres,les colorants naturels et comment  faire nos maquillages !!!!!!!!!!!!!!!! en ces veilles de fêtes

photo moi 575

photo moi 573


06 novembre 2014

crème à la poudre de manjishta

 

  poudre de manjishta

 

Nature de la poudre : Manjishta en poudre
Partie de la plante utilisée : racines
Pays d'origine : Inde
Mode de culture : sauvage
Procédé d'obtention : les racines sont récoltées à la main, séchées à l'air libre et réduites en poudre
Qualité : 100% pure et naturelle
Autres dénominations : Garance indienne

Propriétés Organoleptiques :
Aspect : poudre fine, quelques morceaux fins d'un ou 2 mm
Couleur : rougeâtre
Odeur : douce, amère, herbacée, caractéristique
Saveur ou Rasa : amère, douce
Virya : rafraîchissante

Solubilité : poudre insoluble dans l'eau et dans l'huile.

Conditions de conservation : à l'abri de l'air, de l'humidité et de la lumière. Bien refermer le contenant après chaque utilisation.

Composants actif:
Dérivés anthraquinones
Glucosides
Principes colorants (alizarine, purpurine, galliorine)

L'Ayurvéda, ou médecine ayurvédique, est une science thérapeutique sacrée très complète utilisée depuis plus de 5000 ans en Inde. C'est aussi une philosophie et un art de vivre. En langue sanskrit ayur signifie vie et veda signifie science ou connaissance. Découverte par les Rishis ou grands sages de l'Himalaya par l'observation de la nature et des 5 éléments (Eau, Terre, Feu, Air, Espace ou Ether), elle repose sur le concept des 3 doshas (Vâta, Pitta et Kapha) qui sont chacun formés de 2 éléments. Chaque individu naît avec une proportion propre de chaque dosha, souvent un ou deux doshas sont prédominants. L'objectif de l'Ayurvéda est de vivre en harmonie avec votre constitution de base, connaître ce qui vous aide à rester en bonne santé, être heureux et avoir une belle peau mais également apprendre à repérer tout ce qui vous rend malade ou malheureux. Pour veiller à l'équilibre de votre constitution, il est nécessaire de choisir des activités, des aliments ou des plantes...qui sont à l'opposé des caractéristiques de votre ou vos doshas prédominants et donc qui apaisent ce ou ces doshas qui prédominent.

La Manjishta en sanskrit ou Garance indienne appartient à la famille des rubiacées, c'est la cousine de la Garance européene (Rubia tinctorium). En médecine ayurvédique, ses racines font figure de meilleur remède dépuratif et purifiant du sang. On l'utilise pour arrêter les hémorragies, détoxifier le sang, nettoyer le foie, stimuler la bile mais également dans tous les cas d'inflammations du sang ou de l'appareil reproducteur féminin. Elle aide à dissoudre les calculs et serait utile en cas de tumeurs. Elle favorise la guérison lorsque des tissus ou des os ont été endommagés (blessures, fractures…) ou en cas d'infections.

Par voie externe, elle s'utilise en cataplasmes pour réduire inflammations cutanées et est efficace en cas de dépigmentation ou pour soulager une brûlure ou une morsure de serpent. Elle aide à apaiser particulièrement les personnes de constitution Pitta.

Propriétés pour la peau
Anti-âge et astringente, elle aide à réparer et tonifier les tissus cutanés et réduire les rides et active la microcirculation.
Elle rend la peau nette et fraîche en atténuant les tâches ou en uniformisant le teint en cas de dépigmentation.
Purifiante, elle participe à l'élimination des impuretés au niveau de la peau.
Apaisante, elle s'utilise aussi pour réduire les inflammations cutanées, soulager les brûlures, les abcès et les morsures de serpent.

Indications
Peaux sensibles
Peaux matures, rides
Problèmes de peau : boutons, rougeurs, taches, points noirs, dépigmentation
Brûlures, morsures de serpent, abcès, inflammations cutanées

Synergies
Huile végétale de Coton, Macérât de Calendula, extrait CO2 de Calendula, hydrolat de Camomille romaine, miel en poudre, pivoine en poudre pour apaiser les peaux sensibles et les inflammations cutanées.
Hydrolats de Mélisse, de Ciste, de Rose de Mai ou de Rose de Damas, huiles essentielles de Rose, d'Hélichryse italienne, de bois de Hô pour tonifier la peau et lutter contre les rides.

Mode d'emploi et conseils d'utilisation
En pâte ou cataplasme
En Macérât aqueux ou en infusion. Incorporée en phase aqueuse dans vos formules cosmétiques maison, comme actif idéal pour :
une lotion anti-âge
une crème apaisante
un gel contre les brûlures
un masque peau zéro défaut
un gommage tonique de la circulation pour le corps

En Macérât huileux, elle est idéale pour :
une crème visage réparatrice
une huile unifiante

Précautions d'emploi
Produit pulvérulent et irritant, ne pas utiliser près d'une source de ventilation.
Il est conseillé d'utiliser un masque et des lunettes lors de la manipulation de la poudre.
Eviter le contact avec les yeux ; en cas de contact, rincer abondamment à l'eau claire.
Tenir hors de portée des enfants.

Mise en oeuvre :
En pâte ou en cataplasme : mélanger avec de l'eau chaude de façon à obtenir la consistance souhaitée.
En Macérât aqueux ou en infusion : s'utilise seul ou s'incorpore comme phase aqueuse dans vos préparations capillaires ou pour la peau.
En Macérât huileux : s'utilise seul en massage ou pour les soins de la peau ou s'incorpore comme phase huileuse dans vos préparations capillaires ou pour la peau.

Recette du Macérât aqueux:
Mélanger 10 g (100 g) Manjishta en poudre bien avec 90 g (900 g) de l'eau distillée et laisser macérer pendant 24 heures. De temps en temps secouer.

Verser à travers un filtre à café.

Recette de l'infusion :
Apportez 900 ml d'eau distillée à ébullition et mélangez-le avec 100 grammes de poudre de Manjishta. Laisser infuser 10-15 minutes, puis versez dans un filtre à café.

Les deux solutions peuvent être directement appliquée comme rinçage sur les cheveux ou utilisé comme phase aqueuse dans une recette.

ATTENTION:
Solutions non préservés doivent être utilisés tout de suite! Voulez-vous les garder plus longtemps, veuillez s'il vous plaît choisir un agent de conservation approprié et un récipient désinfecté pour le stockage. Ici il serait approprié d'utiliser un filtre d'aspiration, qui filtre même les plus petites particules en suspension et empêche ainsi la contamination possible.

Recette du Macérât huileux :
Mélanger dans un récipient propre 10 g (50 g) de poudre de Manjishta avec 100 ml (500 ml) d'huile végétale (huile de sésame par exemple). Laisser macérer pendant 24 heures. De temps en temps secouer.
Verser à travers un filtre à café (plusieurs fois si nécessaire - il ne devrait plus être des particules en suspension existent) et verser dans une bouteille propre et désinfecté.

Ce Macérât huileux est prêt à être incorporé comme phase huileuse dans vos soins ou à être utilisé directement comme huile de massage. Ce produit est stable et peut se conserver plusieurs mois à l'abri de la lumière et de la chaleur.

j'avais acheté cette poudre au printemps et jamais utilisée ,j'ai essayé de me faire une crème hier ,sûrement plus douce que la lotion ou le masque, je vous donne la recette:

phase aqueuse:

20ml de macérât aqueux de manjishta

phase huileuse :

13ml h (argan :nourrissante restructurante et antioxydante

,sésame:restructurante et hydratante ,

germe de blé :régénère la peau v e ,

et carthame: régénération cellulaire   )

3gr de beurre de thé matcha (anti âge)

3gr de cire émulsifiante n 3 (maison)

ajouts :

0.48gr de glycérine végétale(hydratante)

0.50gr de miel (adoucissant ,nourrissant)

8gtes epp

3 gtes he d'ylang ylang

photo moi 568

photo moi 572

essai concluant j'avais peur que cette crème soit irritante vu ma peau sèche et sensible je l'ai appliquée 4h avant le démaquillage et j'avoue que le résultat est satisfaisant et elle super douce

Posté par majo58 à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 novembre 2014

truc pour l'argenterie

images

l'argenterie a noirci ,pour lui rendre son éclat il suffit de la plonger dans un récipient d'eau bouillante avec une feuille d'aluminium

résultat garanti

Posté par majo58 à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2014

les traces de mouches

pour enlever les chiures de mouche  faire tremper pendant une semaine dans 1 demi seau d'eau ,une botte de poireaux coupés en morceaux.filtrer ,avec cette infusion ,frotter  les endroits souillés (tableaux,miroirs,abats jours)

Posté par majo58 à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

comment parfumer

comice 2011 188

pour donner une senteur agréable à notre maison ,il suffit de faire brûler des écorces de citrons ,oranges ,pamplemousses ou mandarines

Posté par majo58 à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


bien nettoyer un carrelage

on peut nettoyer un carrelage très encrassé avec de l'eau de cuisson de pomme de terre

versez la très chaude sur le sol et frottez avec une brosse laissez agir 10mn le temps que le temps que l'amidon des tubercules absorbe les graisses et salissures.ensuite rincez

22 octobre 2014

hamamelis

340_1

 

Hamamélis

L'hamamélis est un arbuste courant en Europe et en Amérique du Nord. Il est utilisé pour traiter les problèmes de circulation sanguine, comme les jambes lourdes, les varices ou les hémorroïdes. Il possède aussi d'intéressantes propriétés vasoconstrictrices et hémostatiques. L’hamamélis est aussi utile pour des troubles cutanés.

Nom scientifique : Hamamelis virginiana

Noms communs : hamamélis, hamamélis de Virginie, noisetier des sorcières (ou des sorciers), café du diable

Noms anglais : hamamelis , witch hazel

Classification botanique : famille des hamamélidacées ( Hamamelidaceae )

Formes et préparations : : feuilles séchées, tisanes, gélules, essences, infusions, décoctions, teintures mères, lotions, granulés homéopathiques, eau d'hamamélis, onguents, crèmes, suppositoires, compresses

Propriétés médicinales de l'hamamélis

Utilisation interne

Traitement de divers problèmes circulatoires. Propriétés vasoconstrictrices, hémostatiques et astringentes.

Utilisation externe

Traite les peaux crevassées ou abîmées par le soleil, le froid ou le vent ; réduit et apaise les contusions.  traite l'eczéma. il est  désinfectant, décongestionnant et cicatrisant.Il agit également efficacement pour traiter la couperose.

Indications thérapeutiques usuelles

On conseille en général l'hamamélis pour traiter lesjambes lourdes et les hémorroïdes. Son action sur les varices et les phlébites est elle aussi reconnue.

Autres indications thérapeutiques démontrées

L'utilisation de l'hamamélis permet aussi de traiter les hémorragies internes légères. L'hamamélis possède des vertus désinfectantes et soigne efficacement les petites blessures et les escarres.

Histoire de l'utilisation de l'hamamélis en phytothérapie

L'hamamélis était utilisé depuis la nuit des temps par les médecins - chamanes des peuples indiens d'Amérique du Nord. Ils s'en servaient pour traiter de nombreux problèmes inflammatoires, pour ses capacités à arrêter les hémorragies et pour remédier aux règles trop abondantes. Les Européens découvrirent l'hamamélis durant la colonisation et l'importèrent sur leur continent dans le courant du XVIIIe siècle. Ils l'utilisèrent essentiellement pour ses vertus astringentes, et on trouve aujourd'hui cet arbuste un peu partout sur le Vieux Continent. On utilise aussi l'hamamélis en homéopathie. Les propriétés de l'hamamélis sont semblables à celles de la vigne rouge , c'est pourquoi ces deux plantes sont souvent associées dans les préparations.

Description botanique de l'hamamélis

L'hamamélis est un arbuste de la famille des hamamélidacées pouvant atteindre 10 m de haut, sa taille moyenne étant cependant généralement comprise entre 3,5 et 6 m. Ses feuilles légèrement duveteuses sont ovales et d'une couleur vert sombre. En automne, ses feuilles deviennent d'un jaune assez lumineux. Ses fleurs, de petite taille, se forment en général en automne, juste avant que ses feuilles tombent. Elles sont d'une couleur jaune et émettent un parfum assez agréable. Ses pétales sont plutôt ondulés. Les graines de l'hamamélis sont comestibles.

Composition de l'hamamélis

Parties utilisées

Les parties de l'hamamélis utilisées en phytothérapie sont les feuilles, les graines, ainsi que les toutes jeunes brindilles et l'écorce. Les feuilles sont séchées avant d'être réduites en poudre pour fabriquer les gélules ou pour être tout simplement utilisées en tisanes.

Principes actifs

L'hamamélis contient des tanins astringents (catéchiques et galliques) en grandes quantités, ainsi que des flavonoïdes. Les propriétés de régulation de la circulation veineuse de l'hamamélis sont dues à la rutine, qui a une action veinotonique, et aux vitamines P, qui ont la capacité de protéger les parois des veines. L'hamamélis renferme également des mucilages et de la saponine.

Utilisation et posologie de l'hamamélis

Dosage

- En infusion, boire 3 tasses au maximum par jour (une cuillère à café de feuilles d'hamamélis par tasse, infusée pendant une petite quinzaine de minutes).

- Pour la teinture mère d'hamamélis, la dose conseillée est de 3 ou 4 ml 3 fois par jour. Le dosage est le même pour l'essence d'hamamélis.

- En gélules, en prendre de 1 à 3 fois par jour au moment des repas. Ne pas dépasser la dose de 6 gélules par jour.

- Pour préparer une décoction d'hamamélis, plongez les feuilles (30 g par tasse) dans de l'eau froide, puis portez à ébullition pendant quinze à trente minutes. Faites ensuite reposer votre préparation pendant une nuit et buvez-la durant le jour suivant. Pour un usage externe, utilisez également les jeunes rameaux et des morceaux d'écorce dans votre décoction à un dosage d'une dizaine de grammes pour un quart de litre d'eau et appliquez la préparation froide à même la peau ou avec une compresse.

Précautions d'emploi de l'hamamélis

L'essence d'hamamélis peut attaquer la peau. Il est donc préférable de ne pas l'appliquer directement sur cette dernière. L'eau d'hamamélis est à employer en usage externe uniquement. Il ne faut pas confondre celle-ci avec l'essence d'hamamélis ou la teinture mère d'hamamélis.

Contre-indications

Il est déconseillé aux personnes ayant une peau sensible d'appliquer l'essence d'hamamélis directement sur celle-ci.

Effets indésirables

Des irritations cutanées localisées peuvent se former si l'on applique l'essence d'hamamélis à même la peau. Quelques cas très rares d'irritation de l'estomac et des intestins ont été recensés après ingestion d'hamamélis.

 

Posté par majo58 à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

la guimauve

guimauve-officinale

Nom botanique :Althaea officinalis

Famille : Malvaceae, Malvacées

Noms communs : Guimauve, guimauve officinale, mauve blanche, guimauve sauvage.

Parties utilisées : Les feuilles et la racine de la guimauve sont connues pour leurs propriétés médicinales.

Historique : La plante est utilisée depuis longtemps pour de différents buts, cosmétiques, médicales et ornementales.

Usage : La plante est largement utilisée en raison de sa capacité de soulager les douleurs, réduire les inflammations. Elle produit un effet expectorant, agit en tant que diurétique et calme le système nerveux.

Le mucilage est un élément qui rend la plante efficace pour le traitement des maladies du système nerveux, surtout l’anxiété de différents types. Les parties différentes de la guimauve sont utilisées pour de différents buts. En ce qui concerne la racine, on s’en sert pour traiter les troubles digestifs et les inflammations du système gastro-intestinal, y compris la gastrite, l’ulcère, la colite, etc.  Les feuilles de la plante sont responsables du traitement des maladies des organes urinaires, tels que l’urétrite et la cystite, elles font un effet expectorant en cas de différents types de toux et de la bronchite.

En usage externe, la plante est utilisée localement pour le traitement des plaies cutanées, des veines, de l’abcès, etc.

D’habitude mélangée avec : En tant que remède efficace pour le traitement des maladies nerveuses, la guimauve sert à soigner de différents types de l’anxiété.

Information supplémentaire : Commune en Europe, on la rencontre en état sauvage. Elle est surtout répandue aux États-Unies. Elle a une racine dure et une tige haute de 1-1,5 mètres. Ses feuilles et sa tige sont couvertes de duvet. La floraison s’étale à la fin de l’été et les fleurs sont de couleur rose ou blanche. La plante pousse en milieu humide.

Préparation et posologie : Sous forme de teinture la plante se prend à raison de 4 ml plusieurs fois par jour. Pour faire une infusion, on dilue 3 grammes de remède dans une tasse d’eau. On la laisse infuser pour une nuit.

 

21 octobre 2014

le grenadier

grenade21

comice 2011 041grenadier en fleurs

Grenade : elle mérite d'être consommée au naturel plutôt qu'en sirop


`Un peu d'histoire

Le grenadier pousse depuis longtemps en Asie occidentale et centrale et il est cultivé depuis des siècles notamment dans le bassin méditerranéen, en Extrême-Orient et en Inde où la grenade est considérée comme un condiment.

 

Le nom de grenade renvoie au mot latin utilisé pour pépins, graines ou pour leur grande quantité (il y en a environ 500 dans chaque fruit, séparés par une paroi amère). Sa peau et son jus servent à teindre des tapis d'Orient depuis des siècles. Sa cuisson donne une encre très noire.

Valeur nutritionnelle

Pour 100 g : 63 cal, 80 g d'eau, 15 g de glucides, 3 à 3,5 g de fibres, 260 mg de potassium, 22 mg de phosphore et 20 mg de vitamine C

Bienfaits pour la santé

La grenade est l'un des fruits ayant le plus de propriétés antioxydantes (ses effets seraient supérieurs à ceux du thé vert). C'est pourquoi sa consommation permet de diminuer le taux de cholestérol dans le sang, l'athérosclérose, la pression artérielle et ainsi de prévenir les maladies cardiovasculaires. Elle réduirait également l'apparition et la vitesse d'évolution des cancers de la prostate et du sein, voire du côlon. Cet effet s'expliquerait aussi par ses propriétés anti-inflammatoires et anti-prolifération.

Toujours en raison de la présence des antioxydants, le fait de consommer régulièrement de la grenade pourrait protéger contre les troubles neurologiques liés au vieillissement, dont la maladie d'Alzheimer. Mais cela reste à prouver.

La grenade serait aussi utile pour prévenir la grippe et combattre la toux en raison de la présence de vitamine B6 en grande quantité - qui renforce le système immunitaire -, des effets anti-inflammatoires des antioxydants, ainsi que des actions antibactériennes et antivirales des tanins dont elle regorge.

D'autre part, de nombreuses études prouvent son intérêt contre l'apparition et la récidive des infections urinaires. Et, chez les patients dialysés, la consommation de jus de grenade entraînerait un moindre risque infectieux et une baisse de l'inflammation.

Enfin, en médecine traditionnelle tibétaine comme en Europe, ses vertus sur la digestion sont largement reconnues.

Quelques conseils

Il est donc recommandé d'en manger régulièrement pendant sa saison (de septembre à février dans l'hémisphère Nord) et de boire quotidiennement un verre du jus de ce fruit (sans sucre ajouté) le reste de l'année.

La grenade existe aussi sous forme d'extrait, sec ou non, vendu en parapharmacie. On trouve également du jus fermenté, sorte de vin de grenade, dans certains magasins spécialisés et sur Internet.

Attention, la grenade ne fait pas bon ménage avec les statines (médicaments contre le cholestérol) ; le mieux est d'en parler à son médecin.

16 octobre 2014

la pomme en poudre

encore un fruit en poudre la pomme

De l'assiette à notre salle de bain, la pomme a franchi le pas avec succès. Fruit défendu pour Ève, elle est aujourd'hui notre meilleure alliée pour un teint radieux. Afin de mieux comprendre comment ce fruit réalise des miracles sur notre peau,

La pomothérapie : les bienfaits de l'assiette à notre vanity !

On connaissait la pomme en version tarte, régime ou encore compote mais les crèmes sont devenues le nouveau crédo de ce fruit finalement pas si banal. De sa peau à sa chair en passant par ses pépins, dans la pomme, tout est bon ! Très riche en antioxydants, en particulier des polyphénols (réputés pour leurs bienfaits anti-âge et hydratant), oligoéléments et vitamine E, elle a révélé ces dernières années de nombreuses vertus cachées.

 la pomme a pour effet de nourrir les peaux sèches, restaurer la matrice intracellulaire, revitaliser et protéger la peau. La quercétine (une autre de ses substances antioxydantes) agit comme un anti-stress oxydatif, en stimulant les enzymes qui défendent l'ADN des cellules et prolongent leur existence". Mais selonles experts, la pomme possède surtout un incroyable pouvoir de régénérescence cellulaire : " Elle permet à la peau de garder sa cohésion cellulaire. Avec le temps, l'épiderme a tendance à perdre son éclat et à se relâcher mais grâce aux oligosides de pommes, issus de la pectine (les pépins), le réseau se reconstitue et le grain de peau s'affine. Cette forme de cellules souches de pomme recèle de véritables effets anti-âge qui offrent une correction des signes du temps sur la peau".

alors croquons la pomme à pleine dents; en ce moment c'est la pleine saison ,réduite en poudre elle entre dans la confection des cosmétiques

photo moi 539

 

Posté par majo58 à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,